La gestion d’une copropriété

La gestion d’une copropriété

  • Post Author:
  • Post Category:Gestion

La copropriété se définit par l’existence de deux ou plusieurs propriétés d’un bien immobilier. Sa gestion s’avère donc une tâche lourde et complexe. C’est pour cette raison que les copropriétaires devraient élire le syndic. Ce dernier est donc chargé d’assurer l’entretien du bien, la gestion des charges en faisant le suivi juridique et financier.    

La gestion des charges

Comme toute entreprise, la copropriété a ses charges permanentes. Et pour pouvoir gérer efficacement les charges, le syndic est tenu de mettre à jour le cahier de charges. Et il doit assurer le paiement à jour des dépenses. Voici toutes les charges que le syndic doit gérer :

  • Les dépenses courantes de l’immeuble : il doit assurer la mise à jour et l’archivage des contrats et le devis d’entretien comme le nettoyage ;
  • Les primes d’assurance : il a pour mission de négocier avec un courtier professionnel ou avec un assureur pour limiter ces hausses ou pour les réduire ;
  • L’électricité : adapter les tarifs et la puissance selon les besoins ;
  • L’eau : identifier les éventuelles anomalies comme les fuites, la surconsommation ;
  • Le système de chauffage : il s’agit aussi d’une des dépenses importantes. Le syndic a pour rôle de détecter les appareils défectueux, leurs entretiens, et autres.

La gestion des travaux

Le syndic est le premier responsable de la gestion des travaux dans un immeuble en copropriété. Il est essentiel d’effectuer très souvent des visites techniques pour découvrir à temps des problèmes ou des éventuelles dégradations.  Cela est une meilleure option pour programmer des travaux à réaliser et de faire un devis. Un carnet d’entretien est donc conseillé comme le cahier de charge. Et pour que les travaux ne manquent pas de financement, il est recommandé de mettre en place un système de prévision comme le fonds de prévoyance. Ceci a pour but d’anticiper le financement des travaux d’entretien en urgence.  Et en ce qui concerne les gros travaux, le syndic est conseillé de recourir aux aides d’un technicien, comme l’architecte, pour monter le cahier de charges et d’en discuter avec le conseil syndical. Et l’un des rôles du syndic est de vérifier la solvabilité des prestataires, leurs assurances et leurs conformités.

Le recouvrement des impayés

Les impayés peuvent avoir une grave conséquence sur la collectivité de la copropriété. C’est pour cela que le syndic doit veiller à l’application stricte des dispositions prévues dans le règlement de la copropriété. Il est vrai que le syndic n’est pas forcément en connaissance de tous les copropriétaires, mais il peut demander l’aide du conseil syndical pour trouver leurs identités afin de lancer la procédure de recouvrement des impayés selon le cas de chacun. Cela peut aussi aider le syndic à connaître réellement le montant des impayés en cours. Autrement dit, le syndic doit mettre en place un système de recouvrement de charges et doit être souple pour prévenir les copropriétaires défaillants.