Quels sont les travaux à la charge du locataire ?

Quels sont les travaux à la charge du locataire ?

  • Post Author:
  • Post Category:Travaux

Les droits et obligations du locataire se conjuguent à ceux du propriétaire. Mais la loi ne leur impose que les travaux de réparation superficielle pour ses besoins classiques. Lorsqu’ils portent sur des soucis de construction, ils sont à la charge du propriétaire.

Le principe et les parties extérieures de la maison

Le principe des travaux lors d’une location est simple : le locataire est tenu de réparer les problèmes de vétusté liés à l’entretien normal du logement. Il s’agit strictement de réparation courante, c’est-à-dire de petites tâches. Vous pouvez donc changer une pièce cassée sur la porte d’entrée sans avoir à demander l’aide du proprio.

C’est au propriétaire de réparer toutes les marques de vétusté apparentes dues de grande envergure comme les grosses réparations, la modification des équipements hors d’usage, etc. Seulement, le locataire doit s’occuper des travaux nécessaires à l’extérieur parce qu’il doit les entretenir régulièrement. Il doit, par exemple, désherber les allées, nettoyer la cour, tondre le jardin et autres.

Travaux sur les systèmes d’ouverture

L’occupant qui loue une maison doit réparer les systèmes d’ouverture en cas de défaillance. Ils font partie de l’usage quotidien de la maison et assurent le bon fonctionnement des portes et des fenêtres. De même pour les vitres s’il y a cassure, ou les grilles de portail et les volets. Il doit réparer les volets qu’il a détériorés sauf si le problème vient de la construction et que le volet devient inutilisable par exemple.

Réparation intérieure partielle

Il doit entretenir :

  • les plafonds et les murs : le rebouchage des trous,
  • les menus raccords de peinture et tapisserie,
  • les cloisons,
  • les menuiseries intérieures : plinthes, poutres
  • les revêtements de sol : moquettes, parquets

Il est obligé de remplacer et de réparer tous les matériaux de revêtement comme les peintures écaillées ou défraîchies. Comme il est entré dans une maison impeccable, il faut que l’état des lieux reste comme tel. Vous devriez repasser une couche lorsque les murs sont sales ou changer les parquets lorsqu’ils sont trop abîmés. 

La plomberie et les canalisations d’eau, de gaz et d’électricité

Comme la plomberie, les canalisations, le gaz et l’électricité sont d’usage quotidien, le locataire doit les entretenir et les réparer en cas de souci. Même s’il s’agit d’un joint, d’un tuyau cassé, d’un désengorgement ou d’un interrupteur défectueux, il doit s’en occuper.

L’exemple de la chaudière est ainsi compréhensible puisqu’il doit la faire vérifier et réparer par un professionnel. De même lorsqu’il y a une fuite d’eau parce que les canalisations sont trop vieilles. Même si le contrat ne les prévoit pas, il appartient à celui qui occupe une habitation de les faire.